Conseil des sages de la ville d'Arles Instance de démocratie participative

Archives | février 2018

le Président Jean-Claude GUIGUE a envoyé une lettre au nom du CDS pour soutenir Monica Michel, députée de la XVIè circonscription des Bouches du Rhône, qui défend à Paris l’urgence absolue à programmer le contournement autoroutier. Un combat de plus de 30 ans et qui mobilise les différents organes de démocratie participative et représentative de la ville d’Arles En voici la teneur :

Monsieur Jean-Claude GUIGUE , Président

à

Madame Monica MICHEL

Députée de la XVI° circonscription des Bouches du Rhône

Objet : Demande d’intervention

Madame la Députée,

A la suite de notre rencontre à votre permanence le 11 janvier dernier, vous nous avez informés de votre prochaine rencontre avec Monsieur Duron qui présidera la commission chargée de faire la synthèse des « Assises de la mobilité ».  Membres d’une instance de Démocratie Participative de Proximité installée par le Maire d’Arles en 2006 comme force de proposition et de défense de l’intérêt général des citoyens arlésiens, nous vous demandons d’être notre interprète à cette occasion afin de faire valoir la nécessité absolue pour le bien-être et la sécurité sanitaire et physique de nos concitoyens d’entamer au plus vite les démarches préliminaires à la création du contournement autoroutier réclamé par l’ensemble des riverains depuis de nombreuses années. La circulation exponentielle (80 000 véhicules/jour dont 20 % de poids lourds) et accidentogène sur la rocade actuelle, induit automatiquement des nuisances sonores, une pollution croissante, nuisibles à l ‘environnement et au bien vivre des habitants (10 000 directement impactés). De plus, elle coupe en deux une ville riche en monuments et vestiges historiques (cirque romain ), classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, nuisant ainsi à son développement et à sa mise en valeur.

Voilà bientôt trente ans que les arlésiens demandent et espèrent ce contournement, le seul tronçon non autoroutier (30km) pour aller de l’Espagne à l’Italie. Depuis le début des années 2000 ils voient le projet soutenu puis abandonné sans rien savoir des raisons qui motivent ces abandons. Ils sont réellement excédés.Nous vous demandons, au nom des citoyens arlésiens de bien vouloir vous faire notre interprète et défendre ce projet vital, dans toutes les acceptions du terme, pour la ville et pour ses habitants. Il y a urgence absolue ! Dans l’attente des réponses que vous nous apporterez à la suite des conclusions de la synthèse du 6 février prochain, nous vous prions d’agréer, Madame la Députée, l’expression de notre considération distinguée.

ARLES , le 30 janvier 2018

Jean-Claude GUIGUE , Président

.

 

 

 

 

Agenda

février 2018
L M M J V S D
« Jan   Juin »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728