Conseil des sages de la ville d'Arles Instance de démocratie participative

Archives | janvier 2014

Cette manifestation revêtait un caractère particulier puisque le CDS, qui  fonctionne parallèlement au Conseil Municipal, va terminer son mandat au mois de mars 2014.
Créé il y a 8 ans par la volonté du Maire Hervé Schiavetti et le conseil municipal de l’époque, il n’est pas obligatoire, selon la loi Voynet, puisque Arles compte moins de 80 000 habitants. La municipalité qui sera élue en mars prochain devra donc décider s’ il sera reconduit.
La présence de  nombreux élus de la majorité comme de l’opposition en ce lundi 13 janvier au siège du CDS, rue Léon Blum, donne à penser qu’en effet il pourrait être pérennisé quelque soit le résultat sorti des urnes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

 

Introduction à la réunion du Président  Jean-Claude Guigue tenue au siège du CDS

Mesdames – Messieurs,
Il m’est très agréable de vous accueillir à cette réunion d’instances
et associations du champ de la démocratie participative de proximité.
Pour mémoire, je rappellerai que la démocratie participative de
proximité est un moyen de permettre aux habitants de s’exprimer
sur les projets de développements de leur ville afin qu’ils s’en sentent
véritablement acteurs.
C’est la raison pour laquelle 5 comités de quartiers et d’un village en
partenariat avec le Conseil des Sages de la ville d’Arles, ont décidé
d’engager une réflexion dans des domaines d’implications
transversales.
Parmi les sujets communs, il a été souhaité d’examiner 2 domaines qui
paraissent poser problèmes :
– La circulation et le stationnement avec comme spécificité le
nœud routier de Pont de Crau et les convois exceptionnels
– Le nettoiement de la ville en tenant compte de l’étendue du
territoire communal , d’un centre ancien d’accès difficile et
d’une forte présence de touristes.
Le principe de cette réflexion réside dans la volonté d’apporter des
solutions , dans un esprit constructif et objectif afin d’éviter toute
récupération politique.

Pour répondre à ces questions, le président du CDS avait invité des spécialistes de la question : Jean-Claude Sourdioux responsable du Service d’Appui – Pôle Gestion de crise – Transports au sein de la direction départementale des Territoires de la Mer des Bouches du Rhône – Le major Frédéric Dufy, adjoint au commandant de la brigade de gendarmerie pour le territoire, Stéphane Chassepot, chef de la Police Municpale qui s’était fait accompagner de Vincent Garcia.
Du côté des élus, étaient présents Martial Roche, 1e adjoint au maire chargé des déplacements et Ncolas Koukas, adjoint délégué à la démocratie participative et référent pour le CDS. Bertrand Schaeffler était présent en qualité de directeur des espaces verts et de la propreté pour la ville d’Arles.
Les participants, outre quelques Sages et les responsables de la commission actions solidaires/démocratie participative étaient la présidente du Comité d’Intérêts de Quartier de Trinquetaille, celle du CIQ de la Roquette accompagnée du trésorier/secrétaire, le président du CIQ de Pont de Crau, 2 délégués du CIV de Raphèle et celui de l’association Barriol/Sud-Semestres – Plan du Bourg.

Une grande première partie a été consacrée  à la règlementation s’attachant au passage des convois exceptionnels. D’où il ressort que le seul champs d’intervention ouvert aux élus locaux concerne la possibilité de restreindre les horaires de passage de ces convois, sous réserve qu’un accord sur ce point précis soit intervenu avec la préfecture. Une demande spécifique dans ce sens, approuvée par les responsables des secteurs concernés,  sera adressée à Monsieur le Maire d’Arles ainsi qu’aux responsables municipaux cités ici.

Divers problèmes de circulation automobile en ville (Rue Mireille en particulier) ont été aussi évoqués pour les policiers municipaux présents qui s’engageaient alors à intervenir utilement sur les secteurs ainsi désignés.

A la suite de quoi et grâce à la présence des représentants de la force publique, les différents interlocuteurs ont fait état du sentiment d’insécurité qui gagne peu à peu la population, en particulier les personnés âgées qui sont les victimes toutes désignées pour les arrachages de sacs, de bijoux et les escroqueries de toutes natures.

Au point qu’il a été décidé que la prochaine réunion entre CDS et les représentants des quartiers et village serait consacrée à ce thème et se tiendrait à l’école Léon Blum, en présence du Commissaire Cyril Pizoird en poste à Arles. Cette réunion est fixée au mardi 14 janvier (18h).

La dernière partie de la réunion était consacrée aux informations apportées par l’élu délégué à la propreté, Nicolas Koukas qui informait les représentants associatifs présents des dernières mesures prises en la matière : augmentation du nombre de containers enterrés, habillage progressif, par les agents municipaux des poubelles permanentes installées dans les rues du centre ville, décision de doter les agents municipaux de la propreté et espaces verts d’une tenue identifiables par tous de façon à pouvoir établir des contacts directs avec eux dans les meilleurs délais, augmentation du nombre de ces agents dès le mois de janvier 2014. Ils seront alors 13 et pourront établir des contraventions. Enfin, Bertrand Schaeffler, toujours à l’écoute prenait note des « points noirs  » signalés s’engageant à intervenir le plus rapidement possible en insistant sur le message à faire passer : « Si vous constatez une incivilité, des dépôts sauvages de déchets ou toute autre nuisance concernant ce service, un seul numéro , Allo-Propreté ».

 


Agenda

janvier 2014
L M M J V S D
« Nov   Mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031