Conseil des sages de la ville d'Arles Instance de démocratie participative

Archives | mai 2012

L’occasion pour le maire Hervé Schiavetti qui, traditionnellement ouvre et préside cette réunion tenue dans la salle d’Honneur de l’Hôtel de Ville, d’informer les conseillers des conséquences induites pour notre ville par la déclaration de PPRI A (plan de prévention des risques anticipé) validée par le préfet Parent.

Gel de l’urbanisation en cours dans la zone nord de la ville, impossibilité d’envisager un aménagement  de la rive droite du Rhône valorisant les friches Perret et Papèteries Etienne, limitation drastique des permis de construire sur la plus grande partie du territoire, seule la zone est (une partie de Fourchon et tout le plateau de Crau) répondant aux normes de sécurité ainsi précisées, et donc conséquences très pénalisantes pour  la ville d’Arles dans la perspective d’un développement économique significatif.

Alors que la réalisation de la digue de 2e rang offre, selon nos édiles, une sécurisation suffisante permettant d’attendre sans trop d’inquiétude la réalisation de la digue de 1e rang, autorisée mais non encore financée par l’état.  Ce qui a conduit le Maire et la Ville d’Arles à déposer un recours gracieux et une attaque en référé pour faire valoir ces arguments et espérer un correctif.

Ont ensuite été évoqués les aménagements en préparation dans la perspective de la requalification de la nationale 113 après la mise en service du contournement autoroutier, l’extension du Musée Bleu, la mise en valeur du secteur du cirque romains (Hortus) et du Pont Van Gogh grâce à l’installation du futur  port de plaisance.

De même que la finalisation en cours des permis de construire de la Fondation Luma aux parcs SNCF,le début des travaux à la Banque de France pour accueillir la Fondation Van Gogh.

Et aussi la signature du Contrat de Delta pour la gestion de l’eau en Camargue et la vidéo protection qui sera installée dans la ville à partir du dernier trimestre 2012.

Le Président Jean-Claude Guigue et Robert Brun, son initiateur,  ont ensuite soumis à l’approbation des conseillers le projet de création d’une Commission Solidarité dont un des premiers volets sera le partenariat avec la Mission Locale du Delta pour l’emploi des jeunes, bientôt précisé par une charte.

Les Sages ont enfin reçu Georges Carlevan, président du Centre de Recherches Charles Baronti , »de la Résistance et de  la déportation d’Arles et du Pays d’Arles » qui en a reconstitué, pour eux, la Genèse et les objectifs.

 

 

Mai/12

2

Réunion des référents du 25 avril 2012

Les référents ont tout  d’abord accueilli Madame Genviève Gandi candidate à l’adhésion au CDS afin de mettre à son service une  expérience d’enseignante en Lettres Classiques au Collège Ampère pendant de nombreuses années. Comme il est de coutume, chaque référent lui a présenté sa commission, ses objectifs, les études en cours, afin qu’elle puisse décider à laquelle ou auxquelles, elle souhaite apporter son concours.

L’essentiel de la réunion était consacré à l’analyse de la plénière tenue la veille en l’Hôtel de Ville d’Arles et aux informations données par Jean-Marie Guillot quant à l’avancement du programme du séminaire  des 12 et 13 juin prochains consacré à l’ ESS (Economie sociale et solidaire).

Pierrette Brini et Françoise Lobey, invitées du jour, ont ensuite évoqué le projet du 150e anniversaire de la création de l’opéra Mireille de Gounod auquel elles sont d’ores et déjà associées et  souhaitent, ainsi que le Président Guigue,  y associer le CDS, sous une forme à définir. Ce projet qui s’étendra sur plusieurs mois, du dernier trimestre 2012 à 2013, connait déjà un grand développement dans tout le Pays d’Arles, en particulier à Vallabrègues et à Saint-Rémy de Provence. Une 4e réunion du comité de pilotage devrait se tenir prochainement à Arles.

Enfin, à la demande du président, il a été décidé que toutes les réunions et rencontres  extérieures auxquelles assistent les conseillers, qu’ils en soient les initiateurs ou les participants au titre du CDS, feront l’objet d’une communication sur ce site afin que les travaux qu’ils engagent au bénéfice de la commune soient portés à l’information et à la réflexion de ses habitants.

 

 

Mai/12

2

Développement urbain et programmation

Les référents de cette commission, Jean-Marie Guillot et Pierre Brini ont participé, le 28 mars 2012 à la réunion du groupe de travail programmée par la Direction des services techniques de la ville, Secteur déplacements, afin d’étudier les différentes propositions du cabinet Horizon Conseil, pour une meilleure gestion du stationnement dans le centre ville.

Ce groupe de travail était composé d’élus (Martial Roche, 1e adjoint, délégué à la circulation et au stationnement, Sylvia Lepesant, adjointe déléguée à la Politique globale de déplacement, PGD, Yvan Laville, délégué au quartier de Pont de Crau), de techniciens (Eric Gatté, Directeur Général des Services, Yannick Barré, auditeur financier, Serge Brémond, voirie déplacements, Evelyne Maurin, direction voirie), des 2 représentants du CDS, de Pierre Marin pour la CFDT et de Sylvie Séquier pour ATTAC.

Les objectifs de ce groupe de travail sont de réfléchir sur une politique tarifaire de stationnement à mettre en place sur la commune après la fin de la délégation de service public avec Q Park pour le stationnement de surface. Différents scénarios ont été évoqués ; payant, résidentiel, réglementé gratuit, et non réglementé, avec leurs avantages et leurs inconvénients, sur les lieux à réglementer et sur les équipements qui permettront cette gestion.

Eric Gatté indiquait que « Ce groupe de travail continuera à vivre indépendamment des commissions … En fonction des évolutions et des périmètres qui se préciseront… Les documents seront envoyés à l’avance  aux membres du groupe de travail… »

Le Directeur Général des Services Techniques de la ville précisait que Marco Di Benedetto du  Cabinet Horizon Conseil « a bien cerné les problématiques et les contraintes budgétaires afin de trouver la meilleure solution pour la Ville » : plusieurs scénarios sont possibles dans la mise en oeuvre de la PGD avec l’extension du stationnement réglementé et payant dans le centre ancien, un stationnement réglementé gratuit sur les boulevards, aménagement de parcs de dissuasion aux entrées de ville avec un stationnement gratuit.

Les membres du groupe de travail auront à apprécier ces différentes alternatives.

Affaire à suivre donc.

 

Agenda

mai 2012
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031